Accueil > Beauté, belle et zen > Beauté des pieds de A à Z > Beauté des pieds : soins pour les pieds abimés
Des pieds tout en Beauté pour être la plus belle !
Beauté des pieds de A à Z

Avoir de beaux pieds toute l’année. Toutes les astuces beauté des pieds pour une peau douce et hydratée, des ongles sains.

Beauté des pieds : soins pour les pieds abimés

jeudi 12 février 2009



La sécheresse, l’épaississement de la peau des talons, les cors qui se nichent sur les orteils : tant de malheurs qui s’abattent sur nos pieds et qui au final, les abîment. Et, évidemment, cette ribambelle de problèmes ne nous incite pas vraiment à exposer les petons à la lumière du jour et encore moins au regard des autres. Pour de nouveau dire bonjour aux sandales et aux chaussures ouvertes, choyez vos pieds !

Comment adoucir les pieds ?

Les talons qui craquellent, une plante des pieds aussi « douce » qu’une râpe et une peau de crocodile, ce sont là la riposte des pieds mal nourris. Ajoutés au frottement quotidien des chaussures, ils se parent d’une véritable écaille. Le credo pour des pieds aussi doux que ceux d’un bébé : l’hydratation.

Il faut, en effet, nourrir intensément les pieds pour lutter contre cette kyrielle d’éléments indésirables (cors, durillons, callosités) qui se greffent très facilement si on ne fait pas attention.

Ainsi, on ne fera jamais l’impasse sur l’application d’une crème nourrissante pour pieds secs tous les matins et tous les soirs, le jojoba, le coco, le karité et l’avocat étant les composantes essentielles de ce type de produit.

Pour les pieds très secs, l’applications des huiles essentielles (argan, aloe vera, etc.) doublée de celle de l’huile d’amande douce, de la glycérine, de l’huile de ricin ou de l’huile d’olive est un véritable bain de douceur pour les pieds.

Une fois par semaine, un gommage à grains doux viendra déloger les cellules mortes présentes sur les pieds tandis qu’un masque hydratant œuvrera par la suite pour restaurer le film hydrolipidique de la peau.

Comment lutter contre les durillons et les callosités ?

Résultats des multiples frottements auxquels sont soumis les pieds, ces éléments se présentent comme un épaississement de la peau. L’association crème émolliente - râpe douce ou pierre ponce matérialise ce que ces ennemis de la beauté des pieds craignent le plus. On n’hésitera donc pas à en user tous les soirs après s’être lavé les pieds.

On commencera le rituel anti-callosités et durillons par un léger massage des pieds avec de la crème émolliente puis on passera la râpe douce ou la pierre ponce sur les zones concernées. Et, bien sûr, on n’oubliera pas de nourrir les pieds avec une crème hydratante à la fin.

Une fois par semaine, la plante des pieds sera gommée à l’aide d’un produit exfoliant. Une autre variante consiste également à utiliser sur les parties abîmées un mélange de gros sel et d’huile d’olive.





Retrouvez toutes vos infos beauté sur TendanceBio cnil n°1167279  © Interactive Promotion