Accueil > Coiffure et soins cheveux > Chute cheveux > Manifestation de la perte de cheveux : L’alopécie
Chute cheveux, alopécie
Chute cheveux

Cheveux, dites stop à la chute de cheveux ! Les traitement antichute de cheveux sont nombreux. Tous les conseils pour lutter contre l’alopécie et utiliser des traitements capillaires adaptés.

Manifestation de la perte de cheveux : L’alopécie

jeudi 12 février 2009



Nous perdons quotidiennement 30 à 80 cheveux par jour. Mais ce n’est pas pour autant qu’une perte de cheveux beaucoup plus abondante devient normale. Il devient donc nécessaire de procéder à un diagnostic d’une présence éventuelle d’alopécie.

Définitions de l’alopécie.

L’alopécie est une diminution de la densité des cheveux et/ ou des poils, partiellement ou totalement, d’une manière aigue ou évolutive dans le temps. Il est difficile de le diagnostiquer car il n’est pas évident de définir si une perte de cheveux ou sa rarification est normale ou est pathologique. D’autant plus que les cheveux peuvent diminuer en quantité avec l’âge ou sont tout simplement rares et fins à cause de l’hérédité.

Les différents types d’alopécie

On distingue deux grands types d’alopécie qui se diffèrent par leur effet, qu’il soit secondaire et temporaire ou bien qu’il soit définitif.

- L’alopécie diffuse ou secondaire peut être aigue : elle peut être causée par les conditions émotives, un accouchement ou une intervention chirurgicale.
Cependant, elle peut être liée à des maladies systémiques aigues telles les maladies infectieuses.
Quoi qu’il en soit, soyez certain que vos cheveux reprendront leur volume initial après simplement un an car la repousse est garantie.

- L’alopécie diffuse peut être chronique. Dans ce cas, elle est liée soit à une carence en fer chez les femmes soit qu’elle est andro- génétique chez l’homme (ou également la femme). Dans le dernier cas, elle se manifeste par un affinement régulier des cheveux à partir de la puberté et dont l’évolution prend fin à l’âge de 40ans. Les cheveux ne sont pas complètement supprimés mais sont simplement remplacés par un duvet plus fin.

- Par contre, l’alopécie définitive ou cicatricielle est plus grave. Dans ce cas, les follicules pileux générant les poils et cheveux sont détruites. Ce stade atteint, plus aucun traitement n’est réussi pour y remédier sauf peut être l’implant.

Traitement d’une alopécie.

Les demandes esthétiques ont permis la recherche de traitements anti-chutes de plus en plus efficaces. Entre autre, l’utilisation de Minoxidil aide une repousse spontanée des cheveux. Le suivi d’une cure vitaminée et en fer peut être également bénéfique.

La prise d’une dermocorticoîde est également conseillée pour une alopécie cicatricielle. Mais quoi qu’il en soit, demandez toujours l’avis de votre dermatologue.





Retrouvez toutes vos infos beauté sur TendanceBio cnil n°1167279  © Interactive Promotion