Accueil > Coiffure et soins cheveux > Chute cheveux > Relation entre le stress et la chute de cheveux
Chute cheveux, alopécie
Chute cheveux

Cheveux, dites stop à la chute de cheveux ! Les traitement antichute de cheveux sont nombreux. Tous les conseils pour lutter contre l’alopécie et utiliser des traitements capillaires adaptés.

Relation entre le stress et la chute de cheveux

jeudi 12 février 2009



Les cheveux ne sont pas uniquement sensibles à des facteurs physiques comme la carence en vitamines ou en oligo-éléments, ils réagissent également face aux facteurs psychologiques dont le stress.

Stress et Perte de cheveux : Principes

L’état de tension nerveuse engendre et favorise la chute de cheveux. Effectivement, le stress agit directement sur l’hypophyse et de l’hypothalamus qui secrètent à leur tour une importante quantité d’hormones males dont les androgènes.

Ces derniers, en se mélangeant avec des enzymes, a une action néfaste sur les cheveux des personnes qui en sont sensibles et provoquent leur chute. Le stress engendre également l’affinement des cheveux en raison de la contraction des vaisseaux sanguins situés sur tout le cuir chevelu.

La perte massive des cheveux à cause du stress touche surtout les individus sujets à des troubles capillaires : chez ce type de personnes, le cuir chevelu est très réceptif aux hormones ce qui provoquent la perte des cheveux.

La quantité de cheveux qu’on perd à cause du stress sera en fonction de deux facteurs : d’une part, la gravité du trouble capillaire à laquelle on est sujet et, d’autre part, à l’état de stress dans lequel on se trouve.

Traitement de la chute de cheveux causée par le stress

Le degré de stress à l’origine de l’alopécie varie selon l’individu et la nature de ses cheveux. Le traitement variera donc d’une personne à l’autre : chez certains, le fait de gérer le stress par le biais de divers moyens (pratique d’un sport, l’adoption d’une habitude alimentaire saine, une bonne gestion de son emploi du temps, etc.) suffit pour freiner la perte de cheveux.

Chez d’autres, ces solutions seront conjuguées avec une cure de magnésium.
Ce sont chez les personnes sujettes à l’alopécie androgénétique que le traitement sera le plus compliqué : cette catégorie de personnes doit consulter un médecin qui effectuera un diagnostic précis des effets du stress sur la chevelure.

Ce diagnostic permettra alors de déterminer les traitements idoines : massage du cuir chevelu, application de produits capillaires particuliers, prise de médicaments contre la perte de cheveux et de compléments alimentaires, etc.

Dans tous les cas, il est conseillé de ne jamais entamer un traitement contre la perte de cheveux causée par le stress sans l’avis d’un médecin. On risque, en effet, d’aggraver le problème en adoptant un traitement inapproprié à son type de stress ou au trouble capillaire.





Retrouvez toutes vos infos beauté sur TendanceBio cnil n°1167279  © Interactive Promotion