Accueil > Le guide de votre Santé > Comment prévenir les coups de pompe au travail ?
Toutes les infos Santé pour mieux vivre
Le guide de votre Santé

Découvrez toutes les informations pour prendre soin de vous. Toutes les asctuces bien être pour lutter contre le stress, les effets du tabac, le café...

Comment prévenir les coups de pompe au travail ?

lundi 31 mai 2010



Au cours d’une journée de travail, bon nombre de personnes ressentent une folle envie de dormir en début d’après-midi. Cela peut constituer un gros problème pour les travailleurs. Comment peut-on faire pour lutter contre cette envie et garder le tonus tout au long de la journée.

Prenez votre temps

Pour éviter l’envie implacable de faire la sieste entre 12 heures et 14 heures, il faut savoir prendre du temps. La première mesure destinée à éviter ce moment de fatigue est d’essayer d’avoir toujours un temps de sommeil suffisant durant la nuit. Pour ceux qui travaillent d’une manière intense, sachez prendre un temps de pause. Quelques minutes peuvent être suffisantes pour aérer les neurones et se recharger en énergie. Durant ces quelques minutes de pause, il est conseillé de pratiquer un petit exercice comme une marche. Pratiqué entre midi et 14 heures, cet exercice va stimuler aussi bien l’organisme que le cerveau. L’efficacité de cet exercice sur les coups de pompe a été vérifiée par une étude scientifique. Une bonne réorganisation de l’horaire quotidien constitue aussi l’un des meilleurs moyens pour lutter contre ce problème de torpeur. En fait, les activités complexes doivent être programmées le matin. En raison de leur effet dynamisant, les couleurs vives doivent décorer le bureau.

Les attitudes à adopter

Outre le fait de savoir prendre du temps et de s’organiser, un certain nombre d’attitudes doivent aussi être adoptés pour garder le tonus tout au long de la journée. Étant donné que le moment de torpeur arrive après le déjeuner, il est conseillé de prendre un repas léger. Il faut savoir qu’un plat riche en graisses et pauvre en protéine est à l’origine de la baisse de vitalité. Pour le déjeuner, évitez de prendre de l’alcool et du sucre. Le premier est cause de la somnolence, alors que le second apporte une énergie éphémère qui se transforme en une chute de tonus. Avec une dose raisonnable, le café constitue un bon allié pour stimuler l’organisme durant le moment de somnolence du début d’après-midi. Comme le café, les fruits secs sont riches en antioxydants. Ils sont donc d’excellentes sources d’énergie, d’Omega 3 et d’oligo-éléments qui constituent de véritables stimulants pour l’organisme.





Retrouvez toutes vos infos beauté sur TendanceBio cnil n°1167279  © Interactive Promotion