Accueil > Le guide de votre Santé > Effets des Médicaments sur la beauté > Les effets des médicaments sur les dents
Luttez contre les effets des médicaments sur votre beauté
Effets des Médicaments sur la beauté

Prise se médicaments et beauté ne font pas forcément bon ménage. Santé et bien être et beauté, amis ou enemis ?

Les effets des médicaments sur les dents

mercredi 11 février 2009



Avoir de belles dents est un atout séduction. Les traitements sont souvent agressifs pour nos dents. En savoir plus...

Les effets des médicaments sur les dents

Les médicaments ont souvent des effets secondaires susceptibles de créer des gênes plus ou moins graves chez la personne sous traitement. En outre, les effets secondaires varient en symptômes plus ou moins marqués d’une personne à l’autre, selon la physiologie et le métabolisme du corps. Migraine, état nauséeux, brûlure d’estomac, ou réaction allergique accompagnent souvent la prise de médicaments, surtout, si celle-ci est prescrite sur une longue durée.

A ce sujet, les dents peuvent se colorer lors d’une cure de médicaments. Ce cas de figure pourrait être de la moindre importance, dans la mesure où le traitement thérapeutique prime sur tout le reste. Et pourtant, beaucoup d’entre nous se soucient de ce petit détail, plus ou moins anodin, car nous le savons tous, les dents font partie de nos atouts de séduction. Des belles dents blanches éclatantes de santé font un joli sourire épanoui et convainquant. Le contraire, c’est-à-dire des dents jaunes ou grises, pourront véritablement embarrasser le propriétaire.

Justement certaines molécules donnent des colorations disgracieuses aux dents, allant du jaune, brun, gris ou noirâtre. Cette coloration porte le nom scientifique de dyschromie.

- La dyschromie peut être primitive lorsque la coloration s’est produite à la formation des dents définitives. C’est une coloration intrinsèque parce qu’elle s’est faite dans la masse, il n’y a alors aucun remède envisageable. Il faut faire extrêmement attention pour les enfants de moins de 8 ans, c’est autour de cet âge qu’ils font leurs dents définitives.
- La deuxième forme est la dyschromie acquise, qui elle est extrinsèque. La coloration est superficielle et s’élimine par un simple détartrage ou polissage.

Certains types d’antibiotiques sont réputés colorer les dents, il s’agit des antibiotiques à large spectre de la famille des tétracyclines. Ces antibiotiques, largement utilisées il y a une dizaine d’années, teintent les dents en brun jaune.

- Il y a également le traitement au fluor. Il faut savoir que la prise de plus de 2mg par jour de fluor représente un grand danger pour la santé et la beauté de nos dents. La fluorose dentaire, se caractérisant par des lignes ou des taches blanchâtres, qui peuvent brunir dans les formes sévères, est une des conséquences de l’ingestion excessive de fluor.

- Le chlorexidine qui entre dans la composition de certains bains de bouches est susceptible de colorer des dents en brun.

Pour conclure, il faut donc suivre scrupuleusement les indications du médecin traitant lors d’un traitement médicamenteux qui risque d’entrainer la coloration des dents. On peut également demander à opter pour un autre médicament de la même classe thérapeutique, si le risque est trop grand.





Retrouvez toutes vos infos beauté sur TendanceBio cnil n°1167279  © Interactive Promotion