Accueil > Le guide de votre Santé > Effets des Médicaments sur la beauté > Les médicaments : les effets sur les cheveux
Luttez contre les effets des médicaments sur votre beauté
Effets des Médicaments sur la beauté

Prise se médicaments et beauté ne font pas forcément bon ménage. Santé et bien être et beauté, amis ou enemis ?

Les médicaments : les effets sur les cheveux

mardi 10 février 2009



Il est certain que l’on vit dans un monde de plus en plus médicalisé. Il arrive que ces médicaments destinés à guérir la patiente d’une maladie entraînent d’autres troubles secondaires qui peuvent atteindre une ou plusieurs parties du corps. A ce titre, nous parlerons ici, des effets des médicaments sur le système capillaire. En effet, on peut constater que chez certaines personnes, la prise de médicaments sur un temps donné engendre la cassure, le ternissement, la difficulté de repousse, ou la chute des cheveux, qui peuvent être plus ou moins grave selon le cas.

Les effets des médicaments sur les cheveux

Pour commencer, il faut noter que chez la femme comme chez l’homme, le cheveu pousse et tombe selon un cycle préétabli sous l’effet des hormones androgènes fabriquées par les ovaires et les glandes surrénales.

Les cheveux sont très sensibles aux agressions diverses venant de l’intérieur ou de l’extérieur. Dans bien des cas, les molécules actives d’un médicament peuvent représenter une agression chimique pour le système capillaire. Ces molécules atteignent les cellules du système capillaire par le réseau sanguin, et dérègle le fonctionnement au niveau du tissu cellulaire.

De ce fait, les cheveux se dévitalisent en devenant ternes et fourchus. Dans des cas extrêmes, à l’exemple d’un traitement en chimiothérapie d’un cancer, les cheveux tombent en masse, dont la repousse reste très difficile.

Voici la catégorie des médicaments qui sont susceptibles d’entraîner la dévitalisation et la chute des cheveux :

- Certains antidépresseurs (tension et dépression nerveuse), certains antihypertenseurs (tension artérielle), certains anti-inflammatoires à la colcichine (crise de goutte), certains anti-inflammatoires stéroïdiens ou non (douleurs, rhumatisme, dermatose), certains antithyroïdiens (glande thyroïde), certains interferons alpha (système immunitaire), certains anxiolytique au lithium (humeur), certains rétinoïdes (acné, psoriasis), certains contraceptifs hormonaux, certains antimitoniques (cancer), certains hypocholésterolémiants (cholestérol), certains hypolipémiants (triglycérides)…

- Tous ces groupes de médicaments peuvent donc abîmer ou raccourcir le cycle capillaire. Ceci dit, il existe des médicaments, qui à l’opposé, favorisent la repousse des cheveux.

- Le premier est le Minoxidil. Vendu en pharmacie, le Minoxidil à 2% est en vente libre, alors que celui à 5% ne l’est que sous ordonnance médicale. La solution de Minoxidil s’applique deux fois par jour sur le cuir chevelu pour soigner la fibre capillaire et relancer la repousse des cheveux. Le traitement dure jusqu’à 12 mois environ.
- Le deuxième est le Finastéride, qui agit par l’annihilation de l’action des hormones androgènes sur le bulbe capillaire. Le Finastéride s’administre par voie orale, et son utilisation est sur prescription médicale.





Retrouvez toutes vos infos beauté sur TendanceBio cnil n°1167279  © Interactive Promotion