Accueil > Le guide de votre Santé > Le somnambulisme : un trouble qui peut se révéler grave
Toutes les infos Santé pour mieux vivre
Le guide de votre Santé

Découvrez toutes les informations pour prendre soin de vous. Toutes les asctuces bien être pour lutter contre le stress, les effets du tabac, le café...

Le somnambulisme : un trouble qui peut se révéler grave

samedi 24 juillet 2010



Le sommeil, cette phase de la vie où l’organisme de l’être humain est censé se mettre au repos, est sujet à mystères. Découvrez le somnambulisme, un trouble du sommeil qui peut se révéler dangereux.

Le somnambulisme : du sommeil à la déambulation

Un somnambule est par définition un dormeur qui marche. Aussi, le somnambulisme est un trouble d’ordre neurologique qui se manifeste durant le sommeil. Ce trouble fait partie de ce que les thérapeutes appellent Parasomnie. Il touche souvent les enfants de 08 à 13 ans. Dans la plupart des cas, le somnambulisme chez l’enfant est un phénomène passager.

Le somnambulisme n’est pas qu’un trouble rattaché à l’enfance. Il peut également survenir ou réapparaître à l’âge adulte et se révéler gênant voire dangereux pour la société. Le somnambulisme chez l’adulte est souvent dû à des problèmes psychologiques tels que la nervosité, le manque d’affection, etc. Les causes de ce trouble peuvent également être liées à la physiologie même de l’individu, à la consommation d’alcool ou de drogues. Non traité, le somnambulisme est matière à se transformer en vraie pathologie.

Le somnambulisme : manifestations et traitement

Le somnambulisme peut prendre des formes très alarmantes chez l’adulte, surtout quand il est exempt de traitement. Ce trouble n’est pas dangereux quand il se résume à des déambulements dans la maison. Il est très nuisible quand la personne à tendance à saisir des objets tranchants ou quand elle essaie d’ouvrir la fenêtre pour sortir. Plus encore, le somnambulisme est embarrassant quand il se transforme en sexsomanie, c’est-à-dire une tendance à la perversité sexuelle durant le sommeil.

Le somnambulisme ne doit jamais être laissé sans traitement, surtout quand le trouble apparaît toutes les nuits. Le devoir d’amener le somnambule voir un médecin incombe à sa famille ou à ses proches. Concernant le traitement, le médecin s’efforce toujours de découvrir les causes exactes du trouble avant de prescrire des traitements. S’il s’agit d’un trouble psychologique, les médecins peuvent prescrire une psychanalyse ou une hypnose. Si c’est physiologique, ils prescrivent des médicaments myorelaxants comme la benzodiazépine ou encore un traitement homéopathique.





Retrouvez toutes vos infos beauté sur TendanceBio cnil n°1167279  © Interactive Promotion